Tuto reliure facile avec un bout de ficelle

Pour changer un peu, je te présente un tuto de reliure facile avec très peu de matériel (juste un bout de ficelle et de quoi faire des trous, c’est tout!). Ce tuto sera très utile pour les étudiants et les stagiaires qui ont des dossiers à rendre, surtout si tu ne veux plus faire de reliures plastiques pour préserver la planète et faire des économies (et parce qu’en plus elles sont moches ces reliures en plastique, on va pas se mentir).

Le résultat final, ce sera ça (pour les besoins du tuto, j’ai pris un de mes travaux d’étudiant, lorsque je faisais encore de l’Histoire) :

Le matériel

Le matériel nécessaire pour le tutoriel : ton document, des ciseaux, de la ficelle, et une trouilloteuse

Pour faire cette petite reliure, tu vas avoir besoin :

  • du document que tu veux relier, couverture comprise (elle peut être en papier plus épais si tu veux, du moment que tu peux percer des trous dedans)
  • de la ficelle ou un substitut souple de ton choix (lacet orphelin, rubans, fil de cuivre … du moment que ça se plie, c’est bon!)
  • une paire de ciseaux ou n’importe quoi qui te permettra de couper ta ficelle (Inutile donc si tu te sers d’un lacet orphelin)
  • d’une trouilloteuse (parfois appelée perforatrice) ou de n’importe quoi qui te permettra de percer ton papier en toute sécurité

Etape 1 : Faire des trous

Si tu as une trouilloteuse, cette étape est super simple : tu places ton document dans l’appareil, et tu presses ! Attention à bien le caler au fond, pour éviter de faire des trous trop au bord des feuilles. Si ton document est épais, n’hésite pas à le séparer en deux piles pour ne pas bloquer ta trouilloteuse.

Si tu perces les trous avec les moyens du bord, prévoies en 4 comme ici.

Etape 2 : Couper la ficelle

Si ton document est de taille A4 et que tu as une règle, coupe simplement un fil d’une longueur de 90 cm, et c’est prêt !

Si tu n’as pas de règle ou que ton document a un autre format, il faut que ta ficelle soit aussi longue que :

ton document x 2 + une longueur de paume (environ 15 cm) x 2

Si tu as décidé d’utiliser un matériau de récup’, vérifie qu’il est assez long avant de te lancer dans la suite. S’il dépasse la longueur idéale de quelques centimètres, ce n’est pas grave, ne le coupe pas pour le moment !

Etape 3 : Passer la ficelle dans les trous

Pour cette étape, je t’invite à regarder les photos de près pour le déroulé exact :

  • Pose ton document sur le bord d’une table. Tu dois voir au travers des trous !
  • Passe les deux extrémités de la ficelle dans les deux trous du milieu.
  • Tire de la même façon des deux côtés pour que la ficelle soit tendue entre les deux trous, et qu’il reste une même longueur de ficelle qui pend en-dessous de ton document.
  • Attrape les deux extrémités qui pendent, et fait les passer dans les deux trous en haut et en bas du document, par l’arrière du document.
  • Tends bien la ficelle en tirant sur les extrémités.
  • Ensuite, repasse les extrémités dans les deux trous du milieu. Sur le devant du document, tu dois avoir de la ficelle tendue entre chaque trous. A l’arrière, il ne reste plus qu’à s’occuper de l’espace du milieu !
  • Tire sur la ficelle pour la tendre, et fait un noeud simple au milieu.
  • Il doit te rester un peu de longueur de ficelle : tu peux soit la couper, soit faire une boucle décorative (aussi très pratique pour attraper le document une fois rangé dans une bibliothèque)

C’est fini !

Photographie présentant le résultat final du tutoriel

Et voilà, c’est fini ! Tu ne manqueras pas de noter que j’ai ajouté le titre au feutre à la toute fin … Mais ça, c’est juste parce que j’avais oublié de le faire avant (oups).

Si ton document ne te sert plus, tu peux défaire la ficelle et la réutiliser à l’infini !

Et toi, tu vas tenter cette reliure ultra simple pour arrêter d’utiliser du plastique sur tes rapports de stage ?

Si tu as testé ce tuto, je serais ravi de voir le résultat ! Tu peux me le montrer sur Facebook ou sur Instagram. Et n’hésite pas à partager ce tuto auprès de tes camarades d’étude qui usent dix godets de plastique par jour à la machine à café. Je t’ai même préparé une version en une seule image si besoin :

A bientôt dans l’atelier !

Laisser un commentaire